Paulin Soumanou Vieyra, premier réalisateur d’Afrique Subsaharienne

Si Paulin Soumanou Vieyra était encore en vie, il aurait 93 ans aujourd’hui (né le 31 janvier 1925). Pour son anniversaire de naissance, je vous offre ce billet qui aborde tout ce que vous devez savoir sur celui-là qui est considéré comme le père du cinéma d’Afrique noire francophone.

1438678054--3923
Là où tout a commencé…
Il est né à Porto-Novo (capitale du Bénin ex Dahomey) et est béninois, naturalisé sénégalais. Soucieux de son avenir, son père l’envoie étudier en France à l’âge de 10ans. Il découvre le cinéma à Paris en paraissant comme figurant dans un film interprété par Gérard Philipe. Il a ensuite étudié ensuite le cinéma à l’institut des hautes études cinématographiques (aujourd’hui la FEMIS) et est le premier africain à avoir foulé le seuil de cette école.

psv-M.jpg
Afrique- sur-seine…
En 1955, Paulin Soumanou Vieyra a réalisé avec Robert Caristan, Jacques Mélo Kane et Mamoudou Sarr  Afrique- sur-seine son premier court métrage. C’est une fiction de 21 minutes qui raconte la vie des étudiants africains à Paris et la nostalgie qu’ils éprouvent loin de leur terre natale. Après cette expérience, PSV a réalisé plusieurs films documentaires et un seul long métrage. Il a écrit plusieurs livres sur le cinéma africain et fut le mentor de Ousmane Sembène. Il a, de ce fait, contribué à la réalisation de plusieurs de ses films (Le Mandat, Xala, Ceddo) tout en occupant de grandes fonctions dans l’administration sénégalaise. Il fut également historien du cinéma africain et a été à l’origine de la Fédération Panafricaine des Cinéastes.

afrique-sur-seine-de-paulin-soumanou-vieyra.jpg
Après PSV…
Le 4 novembre 1987, Paulin Soumanou Vieyra décède à Paris des suites d’une crise cardiaque.
Son fils Stéphane Soumanou Vieyra a créé l’association PSV-Film qu’il dirige. Cette association organise de nombreuses activités afin de faire connaître les œuvres de Paulin Soumanou Vieyra et de lui rendre hommage.
En 2005, Ousmane Sembène rend un hommage au fils du Dahomey dans là revue de Présence Africaine, Numéro 170, Cinquante ans de cinéma africain, Hommage à Paulin Soumanou Vieyra.
Son buste inauguré le dimanche 26 février 2017 trône au siège du FESPACO et un hommage spécial lui a été rendu lors de l’édition 2017 du festival.
Des prix dans d’autres festivals portent son nom. Environ 31 ans après sa mort, il demeure un monument pour le cinéma africain.


De là où tu es, joyeux anniversaire Paulin Soumanou Vieyra.

 

Crédits photos:

Festival cinéma d’Afrique, PSV film

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :